Santé auditive au travail

Quel sens donner à la santé auditive au travail ?

Lors de mes missions en entreprise, j’ai recueilli les plaintes de la part de salariés travaillant en open-space ou en plate-forme téléphonique :

On est 27 personnes dans notre unité. La cantine le midi, c’est insupportable. Pas une minute de répit dans la journée. Je suis épuisée le soir. Ma tête explose en fin de semaine. Je sature et n’arrive plus à me concentrer. Sylvie 49 ans

C’est horrible. Trop de bruit. Les gens autour de moi ne sont pas assez disciplinés. C’est hyperfatiguant. J’ai l’impression de devenir sourde. Claire 42 ans

On est 30 personnes sur le plateau au téléphone. J’ai dû mal à me concentrer. J’ai l’impression d’être harcelée. Lina 39 ans.

Tout le monde est au téléphone. On ne s’entend plus. Le niveau de fatigue est au maximum. J’ai l’impression d’être poursuivi par le bruit. Alain 52 ans.

On a tous le casque sur notre plate-forme. On a l’impression de n’être concentré sur rien du tout. Ca se brouille. Ca stresse beaucoup. Dominique 29 ans.

Les mêmes mots reviennent :

hyperfatiguant, insupportable, épuisant, stressant, saturé, sensation de harcèlement, déconcentration... 

Depuis le 1er janvier 2016, le bruit est reconnu comme un facteur de pénibilité au travail.

Actuellement la fatigue auditive dans l’entreprise et la vie sociale est un facteur de déséquilibre encore trop sous-estimé aujourd’hui. On sait pourtant que le bruit par son omniprésence et son intensité représente l’une des principales causes de l’altération des capacités auditives dans les pays industrialisés. Ils fragilisent, en effet, l’équilibre général de santé. 

Quelles solutions pour concilier santé et performance en open-space ou sur plate-forme téléphonique ?

Pré-requis : Etre conscient qu’il faut prendre soin de son capital santé, capital auditif à tous les âges de la vie. C’est un facteur clé de santé. 

Mode d’emploi : 

Adopter les bons gestes de santé auditive au quotidien dans les lieux bruyants et dans le milieu professionnel. Acquérir les bons réflexes pour entrainer les capacités d’attention et de concentration en milieu bruyant.

Je suis à la disposition des médecins du travail sensibilisés à cette problématique, aux managers et à la direction des ressources humaines, aux organismes ANACT, C.E. et CHSCT pour présenter des solutions à travers une méthodologie théorique et pratique, avec l’expérience de l’entreprise, du milieu médical et de la sophrologie.

La santé auditive devient un nouvel axe de qualité de vie au travail et de performance au service du management.

Patricia GREVIN Sophrologue, formateur, auteurs d’ouvrages.

Me contacter.